Intrapreneur de Startup d'État, les conditions du succès

Paru le

Nous avons vu dans des précédents articles que l’ambition du rôle d’intrapreneur·euse de Startup d’État est immense. Nous avons vu aussi que le coaching et un environnement choisi avec soin permettent aux intrapreneurs·euses d’enfiler leur nouveau costume.

N’empêche, malgré toute la bonne volonté et tout l’accompagnement du monde, certaines Startups d’État peuvent échouer lorsque certaines conditions ne sont pas réunies.

Faisons un rapide tour des conditions de succès, qui pour certaines dépendent de sa structure, ministère ou établissement public. Et pour beaucoup d’autres dépendent de l’intrapreneur lui-même !

Des conditions qui dépendent de sa structure

  • L’intrapreneur est sorti du bois : « je veux porter cette initiative », PUIS il a été adoubé par sa direction générale. Et non l’inverse : « tiens, on a un projet pour toi ».

  • Elle est disponible pour son projet intraprenarial et libéré de ses autres responsabilités.

  • Il a carte blanche pour travailler de manière autonome avec son équipe en sortant des processus standard et des circuits de décision habituels.

  • Sa direction générale a largement communiqué dans la structure sur la Startup d’État comme nouvelle façon de faire du logiciel au service du citoyen.

Des conditions qui dépendent de l’intrapreneur·euse

  • Elle est opiniâtre et tenace.

  • Il est pragmatique et sait discerner l’essentiel de l’accessoire.

  • Elle connaît parfaitement le terrain de son administration pour l’avoir pratiqué plusieurs années.

  • Il a une vraie empathie avec les usagers de son administration ou de son service public et peut raconter 1 000 histoires vécues sur le terrain.

  • Elle sait sortir des circuits établis de son administration lorsque nécessaire.

  • Il embrasse plus qu’il ne rejette les oppositions et l’incertitude.

  • Elle est curieuse, aime apprendre.

  • Il sait se remettre en question.

  • C’est une empêcheuse de tourner en rond, mais avec le sourire.

Conclusion

L’alignement des astres nécessaire à la réussite d’un intrapreneur de Startup d’État n’est pas commun. Mais il est possible. La preuve, on l’a plusieurs fois observé à l’œil nu dans les Startups d’État !

Le droit de se détacher de l’existant organisationnel et métier est un pré-requis. La personnalité tenace et le leadership de l’intrapreneur en sont d’autres.

Au fait, intrapreneur de Startup d’État, ça vous tente ?

Vous êtes agent·e du public et vous vous sentez l’âme d’un intrapreneur de Startup d’État. Vous êtes convaincu·e que ce problème qui vous tord le ventre depuis toujours pourrait être attaqué par le numérique et une petite équipe autonome ? Racontez-nous ça par mail à contact@beta.gouv.fr !

Ismaël Hery
Coach de Startups d'État
La Bonne Boite, La Bonne Formation, Boomerang, Plante et moi, Open Academie