10 bonnes raisons pour ne pas faire de tests utilisateur

Paru le

« Nous sommes les spécialistes de ce service depuis longtemps et nous le connaissons mieux que n’importe quel utilisateur. »

« On a déjà fait des tests utilisateurs avec notre agence media, ça a été très long et très coûteux, et on n’a pas appris grand chose au final. »

« C’est beaucoup trop tôt, le produit n’implémente pas encore toutes les règles métier, et toutes les données de références ne sont pas encore intégrées. »

« Impossible, c’est très compliqué de trouver des utilisateurs représentatifs de notre cible d’usager. »

« Je suis pas expert UX et on n’a pas les moyens de payer un consultant UX pour réaliser ces tests. »

« Les tests utilisateurs ne sont pas nécessaires puisque notre service ne contient que quelques pages extrêmement simples. »

« Le produit est stratégique et nous souhaitons le garder confidentiel jusqu’à sa release, impossible de le montrer à des utilisateurs. »

« Mais on n’a pas de labo, pas de vitre sans tain, et aucun moyen de rémunérer les testeurs ! »

« On ne va rien apprendre de fiable en rencontrant 10 utilisateurs, il nous faut une approche quantitative, des analytics et des tests AB. »

« Impossible de faire des tests utilisateur à ce stade, les demandes de changements qui vont émerger des tests vont nous mettre hors budget et hors planning. »

Illustration : I Can’t See You… par Peter sous license CC BY-SA 2.0

Ismaël Hery
Coach