search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

transport.data.gouv.fr recrute

un·e responsable de l'ouverture des données transport

Poste ouvert le

transport.data.gouv.fr cherche une ou un responsable de l’ouverture des données transport pour améliorer l’information des voyageurs partout en France et faciliter leurs déplacements au quotidien.

Nous cherchons une personne intéressée par l’ouverture des données et le monde des transports dans le but de faciliter les déplacements des voyageurs partout en France et de permettre à tout un chacun de déterminer le plus simplement possible la meilleure option de mobilité lors d’un trajet : bus, tram, ferry, métro, vélo, voiture… ou tout à la fois !

Pour atteindre cet objectif, nous souhaiterions trouver quelqu’un pour endosser dès février 2019 le rôle de responsable de l’ouverture des données transport en contrat de vacataire, ce qui équivaut à un CDD de 6 mois renouvelable une fois. La nouvelle recrue rejoindra l’équipe chargée de construire le Point d’Accès National transport.data.gouv.fr selon les méthodes des Startups d’État. Sa mission ? Accélérer l’ouverture des données transport en incitant l’ensemble des acteurs à se lancer dans l’aventure : opérateurs de freefloating, de vélos libre-service, de bus, de trams, acteurs du stationnement, etc.

À propos de nous

L’équipe

Nous sommes aujourd’hui une équipe de 5 personnes : 3 développeurs (Antoine, Tristram et Vincent), 1 responsable produit (Ishan) et 1 responsable de l’ouverture des données transport (Henri) qui quitte l’équipe fin février 2019 et qui assurera la transmission de tout ce qu’il a appris pendant le premier mois de la prise de poste par la personne retenue.

L’équipe est financée par le Ministère chargé des Transports qui nous laisse une autonomie totale sur la communication, l’agenda, les outils utilisés, la gestion du budget et les recrutements. En particulier, nous n’exécutons donc pas de cahier des charges, ne dépendons pas de circuits de validation interminables et tentons de limiter les réunions internes au strict minimum pour laisser le temps à chacun de s’organiser comme il s’entend pour être le plus efficace possible.

Nous travaillons à l’incubateur de services numériques de la Direction interministérielle du numérique (DINSIC), mais avons de nombreuses interactions avec les équipes voisines d’Etalab (qui sont notamment en charge de l’ouverture des données publiques et qui gèrent la plateforme data.gouv.fr). Notre feuille de route est guidée par les besoins de nos utilisateurs et par notre objectif partagé de rendre l’ouverture des données tranport la plus rapide et la plus utile possible pour améliorer l’information des voyageurs sur l’ensemble du territoire français, dans les grandes métropoles comme dans les zones rurales.

Nos bureaux sont à Paris, avenue de Ségur, mais nous travaillons ponctuellement d’un peu partout. Nous sommes profondément intégrés à la communauté beta.gouv.fr, interagissons régulièrement avec d’autres équipes intervenant sur d’autres Startups d’État pour partager nos expériences respectives et participons fréquemment au standup et au séminaire.

Si nous communiquons principalement en français, il nous arrive aussi de manier l’anglais lorsque nous collaborons avec des partenaires étrangers.

L’équipe, malgré des centres d’intérêt très différents, partage des valeurs communes : l’obsession de la satisfaction de nos utilisateurs, la priorité donnée aux tâches qui ont une utilité réelle, la certitude qu’il est possible de mettre la technologie au service de l’intérêt général et de la rendre accessible et compréhensible par tous, l’intuition que la mise en oeuvre d’une politique publique, même numérique, ne peut se faire sans une forte dose de relations humaines, et enfin la volonté de toujours nous améliorer, d’améliorer le service que nous rendons à nos utilisateurs et de partager au maximum ce que nous apprenons avec les communautés qui nous entourent.

Par notre travail, nous cherchons à montrer que des équipes autonomes, responsables et à qui l’on fait confiance peuvent construire des services numériques qui fonctionnent, simples, faciles à utiliser, et qui améliorent le service public.

La communauté beta.gouv.fr

Au titre de Startup d’État, l’équipe de transport.data.gouv.fr fait partie de la communauté beta.gouv.fr, qui réunit plus de 200 personnes au profil d’innovateur, d’entrepreneur ou d’intrapreneur publics travaillant au sein d’administrations et qui obéissent à notre manifeste.

En rejoignant transport.data.gouv.fr qui est incubée à la DINSIC, dans l’un des 6 incubateurs de la communauté beta.gouv.fr, vous rejoindrez donc une communauté profondément pluridisciplinaire, qui s’efforcera de vous fournir tout le soutien nécessaire à la résolution de vos problèmes au quotidien. Vous pourrez notamment participer à ses formations, ses ateliers de partage d’expérience, et bien sûr à ses pots, en général les mercredis soirs.

Le produit

Nous travaillons à la construction de la plateforme transport.data.gouv.fr qui vise à regrouper sur une même plateforme toutes les données ouvertes pertinentes pour faciliter les déplacements en améliorant l’information voyageur (par exemple les horaires des lignes de bus partout en France, ou encore la localisation des stations de vélos en libre service). Ces données sont mises à disposition de manière ouverte afin de faciliter la diffusion d’une information voyageur fiable sur tous les services (applications de planification de trajets, de calcul d’itinéraire…) utilisés par le grand public partout en France.

Notre dernière newsletter constitue une bonne lecture pour comprendre ce que nous faisons.

La plateforme ne s’adresse pas directement aux usagers des services de transport, mais aux producteurs de données qui peuvent publier via data.gouv.fr leurs données transport comme la règlementation l’exige, et aux réutilisateurs de données (éditeurs d’applications, fournisseur de services d’information, etc.) qui souhaitent par exemple déployer leurs services dans de nouveaux territoires ou encore créer de nouveaux services de mobilité grâce aux données fournies.

Aujourd’hui transport.data.gouv.fr référence près de 70 jeux de données décrivant l’offre de transport public d’autant d’agglomérations en France. Ces jeux de données sont essentiellement réutilisés par des services fournissant de l’information aux voyageurs : Handisco, Here Technologies, Kisio Digital, Mappy, MobiGIS, Mybus, Transit, Urban Pulse.

L’état du déploiement est disponible en temps réel sur cette page. Par ailleurs, grâce à des contributeurs externes à l’équipe (Blablacar, Etalab, Trainline), nous avons pu référencer des jeux de données relatifs aux localisations d’aires de covoiturage et aux bornes de recharge de véhicules électriques. Dans les prochains mois, nous travaillerons sur les données de transport public en temps réel, les données de vélos libre-service, d’autopartage et des opérateurs de freefloating et les données de stationnement.

Notre équipe travaille en interaction permanente avec les équipes de 3 autres Startups d’État de la sphère transports : le registre de disponibilité des taxis Le.Taxi, le registre de preuve de covoiturage covoiturage.beta.gouv.fr et la solution de mobilité en milieux ruraux Lotocar. Au total, aujourd’hui, ce Pôle Transport compte 10 personnes.

Comment nous travaillons

Nous travaillons en petites équipes assez indépendantes et nous traitons nos collègues comme des adultes responsables. Nous pensons que les personnes les mieux placées pour prendre des décisions sur nos produits sont celles et ceux qui participent à leur construction et qui connaissent leurs utilisateurs directs.

Les outils que nous utilisons actuellement sont pêle-mêle Slack, Trello, Mailchimp, attending.io, GitHub, PipeDrive. Nous ne sommes pas fermés et pouvons évoluer sur nos usages en fonction des besoins.

À propos de vous

Votre profil

Les personnes autonomes se plaisent bien dans la communauté beta.gouv.fr. Une personne autonome est capable de se gérer dans le travail : elle définit ses propres objectifs et trace la voie qui permet de les atteindre. Si vous n’avez pas besoin d’une supervision constante pour avancer sur ce que vous avez prévu de faire, vous allez être à votre aise ici.

Nous serions très contents d’entendre parler de vous si :

  • Vous pensez comme nous que rendre les déplacements quotidiens plus faciles constitue un enjeu de politique publique majeur ;
  • Vous n’avez pas peur de décrocher votre téléphone et êtes à l’aise à l’oral, même devant de larges publics ;
  • Vous pouvez gérer des agendas parfois très denses où s’enchaînent les rendez-vous avec les partenaires ;
  • Vous n’avez pas de problème à gérer et prioriser des tâches très nombreuses et très différentes ;
  • Vous savez traduire en mots simples des notions complexes et techniques ;
  • Vous parvenez à gérer vos projets de A à Z, sans qu’on passe derrière vous ;
  • Vous aimez les modes de communication asynchrones ;
  • Vous utilisez souvent la phrase « Le mieux est l’ennemi du bien. » ;
  • Vous maitrisez le français et l’anglais dans un contexte professionnel et possédez des qualités rédactionnelles ;
  • Vous souhaitez travailler au service du bien commun et espérez participer à la construction d’une solution qui cherche à tout prix à avoir le maximum d’impact et une utilité avérée ;
  • Vous acceptez de vous remettre parfois en question – ou de remettre en question les procédures adoptées par l’équipe – lorsque vous pensez pouvoir faire mieux.

Ne vous censurez pas si :

  • Vous ne cochez pas toutes les cases ci-dessus, mais vous avez envie d’apprendre et de progresser ;
  • Vous ne connaissez pas très bien l’écosystème open data.

Ce que vous ferez

Votre objectif sera d’accélérer l’ouverture des données susceptible d’améliorer l’information des voyageurs, et ce pour tous les modes de transport. Ainsi, au quotidien, vous pourrez :

  • cibler, identifier et approcher les acteurs (collectivités territoriales, opérateurs de transport public, de vélos libre-service, d’auto-partage, de freefloating, gestionnaires d’infrastructures,…) devant ouvrir leurs données de transport ;
  • accompagner ces acteurs dans l’ouverture et la mise en qualité de leurs données via les outils offerts par la plateforme transport.data.gouv.fr ;
  • présenter la démarche et l’intérêt de l’ouverture des données dans les transports devant toutes les personnes susceptibles de participer à la réussite de la plateforme ;
  • animer et stimuler les partenariats noués, par exemple en organisant des rencontres de la communauté ou en gérant la communication autour de la plateforme ;
  • assurer le support des utilisateurs de la plateforme et industrialiser ce support, par exemple en rédigeant des guides à destination des producteurs et des réutilisateurs de données ;
  • gérer les relations avec les réutilisateurs de données transport (éditeurs d’application de mobilité, développeurs,…) dans le but de maximiser les réutilisations des données ouvertes ;
  • codéfinir avec l’écosystème les modalités juridiques de l’ouverture des données ;
  • participer activement à la définition des priorités d’évolution du produit, en lien avec les besoins des utilisateurs.

Pour faire tout cela, vous passerez beaucoup de temps au téléphone, rencontrerez de nombreux acteurs, et répondrez à de nombreux mails. En revanche, vous préparerez peu de notes, réaliserez peu de PowerPoints et passerez peu de temps à faire du reporting.

Détails techniques

Contrat

Poste ouvert pour un CDD en contrat de vacataire d’une durée de 6 mois, renouvelable une fois, et que vous pouvez rompre quand bon vous semble. Si vous vous posez la question, nous sommes presque tous contractuels ou indépendants au sein de la communauté beta.gouv.fr.

Rémunération

Votre salaire sera déterminé par votre diplôme, si vous sortez de l’école ; ou selon vos 12 derniers bulletins de paye, si vous êtes déjà en poste quelque part.

Travail à distance

Le travail à distance est possible, ponctuellement, sans qu’un préavis ou une validation ne soient nécessaires — soyez simplement raisonnable. Pour que vous puissiez contribuer à nos rituels et discuter avec les autres équipes de beta.gouv.fr ou d’Etalab, nous avons néanmoins besoin de pouvoir vous croiser quelques jours par semaine dans nos bureaux parisiens (en général le mercredi, jour des rituels collectifs de beta.gouv.fr, le standup et le séminaire).

Déplacements

La mission de transport.data.gouv.fr est d’accélérer l’ouverture des données transport partout en France. Cela passe par un accompagnement humain de l’ensemble des acteurs concernés – et dans ce cadre, nous privilégions parfois les rencontres de visu. Les déplacements en France sont donc potentiellement assez nombreux (au moins 2 par mois).

Date de début

Début février 2019.

Formation

Nous formons celles et ceux qui rejoignent la communauté beta.gouv.fr aux méthodes des Startups d’État à l’occasion du programme Alpha, qui a lieu tous les 2 mois en moyenne. Un cours en ligne qui reprend les principaux enseignements de ces sessions est à votre disposition ici.

Au sein de l’équipe transport.data.gouv.fr, nous veillerons à vous former sur nos outils si vous ne les connaissez pas et nous vous donnerons la liste des acronymes à connaître pour bien naviguer au sein de l’administration. En février, Henri qui a pendant plusieurs mois assuré le rôle de responsable de l’ouverture des données transport, pourra vous accompagner au quotidien dans votre prise de fonction.

Perspectives

Une grande partie des personnes qui rejoignent la communauté beta.gouv.fr pour une mission de courte période finissent par rester chez nous, parfois pour participer à la croissance de la Startup d’État sur laquelle elles interviennent, parfois pour rejoindre d’autres équipes, parfois pour endosser des rôles plus transverses. Dans le cas de transport.data.gouv.fr, l’équipe est financée par le Ministère chargé des transports jusqu’à juillet 2019, date à laquelle un comité d’investissement déterminera si nous repartirons pour un an.

Procédure de recrutement

Dans l’idéal, avant de prendre une décision, l’ensemble de l’équipe souhaiterait rencontrer l’ensemble des candidat·e·s. Si d’aventure cela s’avère compliqué, nous saurons nous adapter.

Une fois la décision de l’équipe prise, c’est la Direction des services administratifs et financiers des services du Premier Ministre qui prend le relai pour constituer le dossier administratif. Le délai de recrutement prend en moyenne 4 semaines, ce qui signifie que nous aimerions faire un choix au plus tard fin décembre 2018.

Comment envoyer une candidature

Envoyez-nous votre candidature par e-mail à l’adresse recrutement@beta.gouv.fr. Parlez-nous de ce qui vous donne envie de nous rejoindre (nul besoin de lettre de motivation formelle, quelques lignes dans le corps du mail suffisent). Écrivez avec vos mots à vous — l’emploi de jargon à la mode ne rapporte pas de points supplémentaires. Ajoutez votre CV ou vers votre compte Linkedin, et tout ce que vous souhaitez nous communiquer (vidéo, compte Twitter, article de blog) qui nous permettra de mieux vous connaître.

Si vous avez des questions avant de postuler, n’hésitez pas à les poser à la même adresse.

Ce que vous pouvez lire pour vous préparer

L’objectif est qu’on se rencontre, pas de stress ! Tutoiement bienvenu, dress code : comme vous viendriez si vous étiez déjà pris·e. Dans l’idéal, ce qu’on aimerait, c’est voir en une heure ce que ça donnerait de travailler ensemble dans deux mois.

Si vous souhaitez mieux comprendre le sujet, voici les ressources les plus pertinentes à notre avis. Nulle obligation de tout lire, bien sûr.

Nous avons hâte de vous lire.

Merci à Brice Boulesteix d’Etalab qui a fortement inspiré la structure et la rédaction de cette offre d’emploi.

transport.data.gouv.fr

DGITM

Rendre disponible, valoriser et améliorer les données transport

Antoine Desbordes
Henri Salomon
Ishan Bhojwani
Margot Sanchez
Mauko Quiroga
Pierre Pezziardi
Tristram Gräbener
Vincent Lara