search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

Mon Suivi Justice recrute

Chargé.e de déploiement national pour l'accélération de la startup Mon Suivi Justice

Ce poste a été pourvu depuis son ouverture le

L’équipe Mon Suivi Justice recherche un ou une business développeur(se) pour participer à la phase d’accélération de la première startup d’État du Ministère de la Justice.

\

🚀 Notre startup :

Mon Suivi Justice est la première startup d’État lancée par le Ministère de la Justice. Un an après son lancement, elle rentre en phase d’accélération au mois d’avril 2022. 

La proposition de valeur de notre service est d’aider les personnes condamnées à mieux comprendre et respecter leurs obligations judiciaires.

📊 Impact mesurable recherché : réduction de l’absentéisme des personnes placées sous main de justice aux rendez-vous judiciaires.

👩‍⚖️ Contexte :

Le suivi des personnes qui font l’objet d’une mesure judiciaire (les “Personnes Placées Sous Main de Justice”) s’exerce sous la responsabilité conjointe des Tribunaux Judiciaires et des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation.

En première ligne de ce service public à forte dimension sociale, les JAP (Juges d’Application des Peines) décident de l’aménagement des peines des condamnés et les CPIP (conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation) les accompagnent dans leur parcours individualisé au sein du “milieu ouvert”, par des rendez-vous réguliers.

À l’occasion de chacun de ces rendez-vous, les “PPSMJ” doivent attester des démarches qu’elles entreprennent en présentant des justificatifs (attestation d’emploi, certificat de domiciliation, certificat médical, etc.).

Lorsque les PPSMJ n’arrivent pas à faire face à ces obligations, elles sont convoquées par les Juges d’Application des Peines, qui peuvent prononcer des sanctions pouvant provoquer leur (ré)incarcération…

Notre ambition est ainsi de comprendre comment rendre la justice et la probation plus accessible pour les PPSMJ tout en aidant concrètement les professionnels de terrain.

🗓 L’objectif de notre service :

Chaque année, des milliers de convocations judiciaires ne sont pas honorées par les personnes condamnées et suivies par les services de la justice. Cela représente 9000 convocations manquées dans le seul département des Hauts-de-Seine. L’absentéisme des personnes placées sous main de justice est multifactoriel (oubli, mauvaise compréhension, absence de volonté,…).

Il entraîne un risque important pour l’usager (réincarcération, échec de l’insertion) et de nombreux coûts pour l’administration.

Après un an d’existence, la startup Mon Suivi Justice a développé une solution permettant aux Personnes Placées Sous Main de Justice d’honorer plus facilement leur convocation à un rendez-vous judiciaire. Pour chaque rendez-vous les bénéficiaires reçoivent un sms de confirmation de leur rendez-vous (une fois celui-ci fixé) puis un rappel 48h avant le rendez-vous.

Nous avons également développé un site d’information pour permettre aux personnes de mieux comprendre les enjeux de leur suivi, accessible sur https://www.mon-suivi-justice.beta.gouv.fr. Nos usagers reçoivent également un lien du site dans tous les sms que nous leur envoyons.

🧪 Depuis mars 2022, nous avons lancé une application accessible par les PPSMJ. Cette application leur permettra de voir toutes les informations quant à leur prochain rendez-vous. Elle sera rapidement enrichie par des fonctionnalités permettant de suivre les actions de chaque personne au cours de son suivi, notamment en matière de réinsertion.

La solution ayant démontré son impact sur le ressort des Hauts-de-Seine, elle a été déployée dans 3 autres départements depuis le mois de décembre 2021. Elle a désormais vocation à s’étendre sur tout le territoire national. 

🏛 Tes missions spécifiques :

🔎 Nos attentes :

🤗 Notre équipe :

Félicie, intrapreneure (magistrate) ;
Delphine, intrapreneure (directrice pénitentiaire) ;
Baptiste, coach beta.gouv.fr (coach produit & design de services publics) ;
Remy, lead développeur ;
Damien, développeur full-stack ;
Alexia, chargée de déploiement.

💪 Profil recherché :

Connaissance ou appétence pour le secteur public et en particulier judiciaire  ;

Appétence pour appréhender, comprendre et utiliser pleinement des outils numériques (Mattermost, Trello, Miro,…) ;

Connaissance appréciée des enjeux et stratégies de types Growth Hacking, Analytics, Automatisation via Airtable ;

Sensibilité au graphisme et au design appréciée (pour faire de beaux l.

Conditions :

Contrat : mission de 3 mois
Début de la mission : dès que possible
Rythme : 4 jours par semaine
Rémunération : TJM entre 250€ et 350€ selon profil
Localisation : Organisation de travail flexible, en télétravail avec des réunions à Paris et Nanterre (toutes les semaines). Nombreux déplacements à prévoir au fil des prochains mois

Envoie nous ta candidature à : Baptiste N’Tsama : baptiste.ntsama@beta.gouv.fr, Delphine Deneubourg : delphine.deneubourg@beta.gouv.fr, Felicie Callipel : felicie.callipel@beta.gouv.fr et Alexia Chaslot : alexia.chaslot@beta.gouv.fr. 

Ta candidature :

Si tu peux répondre à une ou plusieurs de ces questions, c’est top !

  1. Quels sont selon toi les principaux challenges à relever ?
  2. Comment ferais-tu pour que les bénéficiaires (usagers et agents publics) aient envie d’utiliser le produit ?

Participer à la communauté

En travaillant pour une Startup d’Etat et de Territoire, vous devenez membre de la communauté beta.gouv. Celle-ci se construit par l’investissement volontaire de ses membres ce qui veut dire que chaque membre peut proposer de nouvelles idées, les mettre en oeuvre ou rejoindre un travail en cours.

L’engagement dans la communauté peut prendre différentes formes, de faire le café à participer à une équipe transverse en passant par organiser une conférence.

L’objectif est de faire de beta.gouv une communauté vivante, riche des expériences et de l’engagement de chacun, et qui apporte un cadre de travail stimulant pour ces membres.

En tant que membre, vous pouvez et êtes invités à vous engager dans la communauté. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser lors de votre entretien.