search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

Lotocar / Mobilot

Covoiturage solidaire entre les habitants des communes et villages du Lot

Le produit est en construction, il est disponible sur https://www.lotocar.fr.

Le constat

Dans les milieux ruraux, en l’absence d’un maillage des transports en commun suffisant, les populations fragiles, pour la plupart non véhiculées, sont dans une situation d’isolement. Cela concerne 10% de la population totale du Lot (notre territoire d’expérimentation), soit 17.000 personnes qui éprouvent des difficultés à trouver un emploi, à accéder à des soins ou des services collectifs ou encore effectuer des démarches administratives.

Des offres de transport alternatives - auto-partage, covoiturage, etc. - existent grâce aux solidarités locales, mais sont peu connues et/ou sous-utilisées. La fracture numérique rend les solutions numériques existantes difficilement utilisables dans ces territoires. Enfin, les problèmes de mobilité ont des répercussions sur l’attractivité du territoire et l’accessibilité des services et des entreprises.

Lotocar

Lotocar souhaite créer un maillage (dense dans l’idéal) de lignes de covoiturage alimentées par les trajets réguliers des conducteurs et faire que le service soit accessible pour une personne ne disposant ni d’un accès internet, ni d’un smartphone.

La personne souhaitant effectuer un déplacement fait sa requête à la plateforme par appel téléphonique ou SMS. La plateforme consulte la base de données et si le trajet est pris en charge, opère une vérification de disponibilité auprès du conducteur (SMS ou appel) avant d’envoyer aux deux parties les détails du covoiturage (horaire, lieu, participation, etc).

Pour s’adapter à la typologie de transport du Lot, la solution combinera à la fois des éléments de fonctionnement du covoiturage entre villes et du covoiturage urbain domicile-travail tout en prenant en compte les particularités démographiques et la couverture réseau du département :

  • La distance entre 2 adresses d’une même commune étant négligeable, seuls des trajets entre des communes différentes seront traités. Ils seront simplifiés comme des “lignes” ou des “couloirs” entre commune A et commune B.
  • Pour créer un maillage avec une certaine garantie de disponibilité, seuls les trajets réguliers des conducteurs seront comptabilisés. Cela simplifie en outre la déclaration des trajets par les conducteurs.
  • Pour toucher une population de tous âges disposant souvent d’une couverture internet insuffisante, la canal SMS sera privilégié avec la possibilité de recourir aux appels téléphoniques.

Parallèlement au développement de cette solution, il sera fait l’expérimentation de 3 outils déjà existants (Ecosyst’m, Rezopouce et Atchoum) sur des zones spécifiques afin d’en évaluer la pertinence et l’efficacité (KPIs à l’appui) sur une région comme le Lot.

À la fin des expérimentations, si les résultats sont concluants, le dispositif adopté pourra être constitué d’une solution unique mais aussi d’une combinaison de solutions.

Stratégie de déploiement

Pour entrer rapidement en contact avec des personnes non-motorisées (personnes âgées ne pouvant plus conduire ou jeunes en insertion) et comprendre leurs besoins en déplacements, nous sollicitons divers réseaux tels que :

  • Les 18 MSAP du Lot
  • Pôle Emploi
  • Le car des services publics itinérants
  • Le programme Garantie jeunes
  • Le réseau des facteurs de La Poste
  • Le réseau des infirmières à domicile

Une fois les besoins récoltés, il s’agit d’identifier les lignes les plus utiles à ouvrir puis de trouver des conducteurs volontaires par réseaux personnels ou professionnels ou par du porte à porte dans les boutiques et commerces, maisons des communes concernées par les premiers trajets, mairies ou réseaux de solidarités (voisinage, etc.).