Reco-co (Recommandations collaboratives)

Conseiller pour faire avancer les projets des territoires

https://bacasable.recoconseil.fr/

Le problème : les collectivités ou autres porteurs de projets sont parfois démunis pour faire avancer leurs projets opérationnels (aménagement, urbanisme, infrastructures, etc.).

La sobriété foncière et énergétique est difficile à favoriser à cause du manque d’ingénierie subi par de nombreux territoires

Les petites collectivités maillent le territoire et doivent impulser l’aménagement et l’entretien de la ville, tout en recherchant la sobriété foncière et énergétique. Toutefois, les projets d’aménagement qui rentrent dans ces critères peuvent être complexes à mener, ce qui conduit au découragement.

Les collectivités et autres porteurs de projet ont du mal à identifier les acteurs, outils, méthodes et financement qui peuvent les aider à avancer

Pour mener un projet d’aménagement complexe, les outils pour avancer existent mais représentent un véritable mille-feuilles dans lequel il est difficile de s’y retrouver. Comment savoir à quel moment faire appel à tel acteur (si tant est qu’on le connaît) ? Comment savoir si j’ai bien pensé aux bonnes études préalables à mener pour éviter les écueils plus tard ?
Cette complexité structurelle empêche les collectivités en déficit d’ingénierie de faire mâturer leurs projets et contribue à les isoler. Ce faisant, elles ne sont pas à “armes égales” pour bénéficier des différents guichets de financements publics par rapport aux métropoles ou porteurs de projets plus aguerris.

D’autres problèmes accompagnent ce constat : les difficultés à suivre ces projets dans le temps, à partager les informations

Les montages de projets structurants peuvent s’étendre sur plusieurs années (en moyenne 5 à 8 ans pour la revitalisation d’une friche, par exemple). Les agents mutent, les études sont perdues dans des territoires, les conditions des acteurs d’ingénierie changent, etc. L’énergie peut vite s’étioler et un projet d’aménagement peut s’endormir et être oublié.

La solution : Reco-co est un service qui permet d’orienter les porteurs de projet de manière personnalisée pour faire avancer leurs projets, en permettant aux acteurs publics locaux de collaborer entre eux dans le temps

Après une phase d’investigation de mars à mai 2020, la construction du service a débuté fin 2020 sur le sujet de la revitalisation des friches, avec la création du service UrbanVitaliz. Depuis, le service a été généralisé pour mettre à disposition des instances sur d’autres thématiques. Deux autres sont d’ores et déjà en activité :

  • SOS Ponts : pour l’entretien et la rénovation des ponts des communes
  • Conseil Ecoquartiers : pour l’accompagnement des collectivités pour l’obtention du label Ecoquartiers

Zoom sur le premier service Reco-co : UrbanVitaliz

Grace à une plateforme numérique sur-mesure et une équipe composée notamment d’urbanistes, UrbanVitaliz donne des recommandations d’actions à la collectivité, en fonction du projet qu’elle lui a soumis et des caractéristiques de la friches. Elle oriente ainsi vers les acteurs, dispositifs, financements, prestations, outils et stratégies disponibles, susceptibles de débloquer le porteur de projet. En moyenne, une collectivité qui sollicité UrbanVitaliz reçoit 5 recommandations qu’elle sera libre de mettre en pratique comme elle le souhaite.

De plus en plus, les acteurs de l’ingénierie publique locale prennent part à cet accompagnement des dossiers-friche déposés sur la plateforme. Il s’agit notamment, selon les territoires, des DDT, EPF, agences d’urbanisme etc. Ces acteurs y trouvent plusieurs bénéfices : connaissance approfondie des dossiers déposés sur leur territoire, historisation et suivi dans le temps, coordination multi-acteurs etc. Leur participation permet aussi d’enrichir le suivi des projets grace à une connaissance locale, une vision de territoire et une présence sur le terrain.

Stratégie de développement et déploiement du produit Reco-co

En date d’avril 2023, le développement de Reco-co est porté par le produit UrbanVitaliz et co-financé par SOS Ponts (via le programme national des ponts). La priorité n’est pas encore de multiplier les portails de service, mais plutôt de consolider le fonctionnement indépendant de chaque portail.

Historique : Plusieurs interlocuteurs sur d’autres thématiques (mobilité, eau, agents DDT…) ont manifesté leur intérêt à utiliser Reco-co pour faire de l’accompagnement dans la durée sur d’autres sujets que les friches. Face au manque d’outils sur ce sujet complexe, l’équipe UrbanVitaliz a produit une version minimale de l’outil générique, nommé Reco-Co, qui permet de créer d’autres portails thématiques de recommandations, à l’initiative d’autres métiers et organisations publiques.

La mise en place d’un portail Reco-Co est réalisée gratuitement pour des administrations publiques qui disposent déjà d’une communauté susceptible de l’utiliser.

Reco-co (Recommandations collaboratives) est portée par L'Incubateur de Services Numériques (DINUM).

Ce service numérique est sponsorisé par Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement , Direction générale de l'Aménagement, du Logement et de la Nature , Agence Nationale de la Cohésion des Territoires , Direction interministérielle du numérique

Contacter l'équipe.

Indicateurs de qualité
  • Accessibilité : non conforme
  • Sécurité : niveau inconnu
  • Bonnes pratiques : non suivies

En savoir plus sur nos indicateurs