search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

Lotocar

Permettre aux personnes isolées et parfois coupées d'internet de se déplacer sur les territoires peu denses

Le produit est en construction, il est disponible sur https://www.lotocar.fr.

Lotocar outille les territoires peu denses pour déployer des solutions de mobilité pour les personnes isolées, et/ou en situation de fracture numérique.

Le constat

Dans les milieux ruraux, en l’absence d’un maillage des transports en commun suffisant, les populations fragiles, pour la plupart non véhiculées, sont dans une situation d’isolement. Cela concerne 10% de la population totale du Lot (notre territoire d’expérimentation), soit 17.000 personnes qui éprouvent des difficultés à trouver un emploi, à accéder à des soins ou des services collectifs ou encore effectuer des démarches administratives.

Des offres de transport alternatives - auto-partage, covoiturage, etc. - existent grâce aux solidarités locales, mais sont peu connues et/ou sous-utilisées. La fracture numérique rend les solutions numériques existantes difficilement utilisables dans ces territoires. Enfin, les problèmes de mobilité ont des répercussions sur l’attractivité du territoire et l’accessibilité des services et des entreprises.

Le produit développé

L’équipe beta.gouv.fr derrière Lotocar a développé un outil minimaliste permettant à un territoire peu dense d’expérimenter la mise en place de covoiturage solidaire simplement et à moindre frais.

L’outil permet actuellement :

  • aux conducteurs, de proposer leurs trajets réguliers,
  • aux passagers, de consulter la liste des trajets qui correspondent à leur besoin de déplacement,
  • aux passagers, de contacter un conducteur soit en direct, soit via l’équipe Lotocar qui fait ensuite la mise en relation,
  • à l’équipe de Lotocar, de prendre les demandes de trajets par téléphone,
  • à l’équipe de Lotocar, de rechercher et contacter les conducteurs qui correspondent à une demande de trajet.

Nous documentons nos efforts de diffusion du service Lotocar de manière à ce que d’autres acteurs puissent profiter de notre expérience.

A court-terme, nous prévoyons de :

  • Permettre aux conducteurs de proposer leurs trajets uniques (ponctuels),
  • Afficher les transports en commun existants ainsi que l’offre de transport à la demande,
  • Permettre à tout territoire de déployer l’outil de manière autonome, et ce sans besoin de développeur.se.s informatiques.

A moyen ou long-terme, nous aimerions :

  • Afficher aussi les trajets publiés sur les plateformes de covoiturage et renvoyer vers elles pour la réservation,
  • Permettre aux plateformes de mobilité d’afficher nos trajets sur leur plateforme,
  • Outiller d’autres dispositifs de mobilité en zone peu dense, comme le Transport d’Utilité Sociale par exemple, de manière à proposer une panoplie d’outils aux territoires.

Nous développons un outil d’expérimentation à moindre coût du covoiturage, pas un opérateur de covoiturage.

L’outil que nous développons est très minimaliste et n’a pas vocation à s’enrichir de fonctionnalités complexes, habituellement attendues d’un opérateur de covoiturage. Notamment, nous ne proposerons pas de messagerie interne, de paiement en ligne, de mécanismes de preuve que le covoiturage a bien eu lieu, d’application mobile…

Notre offre est adaptée à un territoire qui souhaite tester l’accueil du covoiturage dans sa population, sans investissement financier et avec un investissement humain modeste. Il permet à des collectivités de prendre en charge des demandes de personnes coupées des moyens de transports et/ou d’internet, et d’offrir à la population un service solidaire, basé sur l’entraide bénévole.

Pour un usage plus avancé, par exemple des campagnes d’incitation au covoiturage, des accès par entreprise… ou simplement un service plus complet aux utilisateurs, nous invitons les territoires à se rapprocher de l’un des opérateurs de covoiturage existant.

Dans le Lot

Le Lot est le territoire pilote qui a mené à la création de cet outil simple de covoiturage solidaire. L’expérimentation a été lancée par le préfet du Lot, dans le cadre de l’opération Carte Blanche de la DITP, avec un accompagnement de beta.gouv.fr et un financement de l’ADEME.

Le service de covoiturage solidaire a été lancé en mars 2019. Au bout de 8 mois d’activité, Lotocar :

  • répond à des demandes de trajets ponctuels et gratuits (RDV médical, entretien, courses…),
  • répond à des demandes de trajets récurrents (formation, nouvel emploi…), avec partage de frais possible, à voir entre les protagonistes directement,
  • compte 400 conducteurs solidaires inscrits,
  • a reçu 350 demandes de trajets,
  • a été sollicité par 2 autres territoires pour y déployer le dispositif.