Boussole des droits

Accéder aux conseils d'un·e professionnel·le à proximité pour trouver un logement, une formation ou un emploi

Depuis 2013, un travail d’analyse et d’étude a été mené par la DJEPVA et le SGMAP sur 2 territoires pilotes (Reims et Rennes), pour identifier les besoins des jeunes dans leur accès à l’information et les attentes des professionnels de l’Information Jeunesse en ce qui concerne l’évolution de leur pratique.

En synthèse, ce travail a montré que les jeunes recherchent de l’information de « proximité » (parents, amis), « en réaction » (à un besoin, un projet) et dans l’urgence. Ils accordent une confiance à l’information publique et de la valeur à l’opinion de leurs pairs.

De leur côté, les professionnels font état d’un manque de lisibilité de l’activité des acteurs et d’un déficit de coordination et de coopération.

Sur la base de ces résultats, une Startup d’État a été portée par la DJEPVA au premier trimestre 2016 pour construire un service numérique qui va améliorer l’accès des jeunes à l’information utile à la résolution de leurs besoins. La boussole des droits est inscrite dans la mesure 1.2 du plan Priorité jeunesse, et a été retenue au titre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). À ce titre, il dispose d’un budget spécifique de 250 000 €.

Les premiers tests utilisateurs ont confirmé les besoins des jeunes en matière d’accès à l’emploi, à la formation, au logement et à la santé. Ils valident, également, une préférence pour un contact humain avec des conseillers en capacité de répondre à leurs interrogations.

Sur le territoire d’expérimentation de Reims et de ses environs, des ateliers réguliers réunissent tous les acteurs qui font de l’information auprès des jeunes, sur ces thématiques. Ces ateliers (appelés OpenLabs) sont l’espace de conception du service. Les informations à adresser et les acteurs vers qui orienter les jeunes en fonction de leur projet et de leur situation sont définis avec les professionnels sur la base de leur expérience.

L’objectif d’inciter le jeune à activer ses droits, de le mettre en lien avec les acteurs locaux qui peuvent l’aider et de découvrir des opportunités connexes.

Les professionnels cherchent aussi à obtenir un premier niveau de connaissance du profil du jeune pour éventuellement gagner du temps lors de leur première rencontre.

La solution vise à systématiser l’orientation des jeunes vers les bons acteurs et les dispositifs qui peuvent les aider en construisant avec les professionnels du terrain des scénarios réalistes. Les professionnels peuvent ainsi choisir de mettre en avant leur offre de service (et définir à quel public l’adresser en priorité), mais également mieux connaître l’offre de service de leurs partenaires locaux. Le service, constitué progressivement, répond à l’attente des professionnels de mise en réseau.