search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

Voir & Localiser

Voir et localiser les appelants aux centres d'appels d'urgence

Le produit est en construction, il n'est pas encore accessible au public.

Le problème

Le nombre d’appels aux numéros d’urgence comme le SAMU augmente chaque année. En 2017, il y a eu plus de 29 millions d’appels. Ce nombre est en constante augmentation chaque année. Pour celui qui y répond, le médecin régulateur, l’incertitude est omniprésente. Il est formé pour démêler et identifier par téléphone les situations complexes dans l’urgence.

Son objectif est d’utiliser les ressources médicales à sa disposition de façon proportionnée à l’urgence de chaque situation. Il doit adapter les moyens de secours mis en œuvre à la problématique identifiée.

Par exemple, la gravité initiale d’un accident de la route est difficile à évaluer. L’aide du témoin appelant est précieuse mais parfois insuffisante pour adapter les moyens. Dans certaines situations, il ne sait pas donner sa position avec précision, ni décrire ce qu’il voit.

La mise en place d’un système de géolocalisation, de partage en direct de photos et vidéos faciliterait la prise de décision du médecin régulateur dans plus 30% des cas.

Le produit

Le produit permettra de géolocaliser et de voir la situation de détresse et son environnement. Un SMS contenant un lien sera envoyé à l’appelant. Il lui permettra de partager sa position et l’image de sa caméra avec le médecin régulateur.

Les prochaines étapes

  • Recruter une personne pour :

    • Installer le logiciel Loc’Alerte (développé par le ST(SI)2 à la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale)
    • Tester sa réutilisation
    • Mettre en évidence les limitations actuelles (usage sous iOS)
  • Créer une communauté de médecins régulateurs volontaires pour être utilisateurs pilotes, au démarrage dans le centre SAMU 85 à la Roche sur Yon ; cliquez ici pour participer.

  • Faire des premières géolocalisations grâce au produit et en analyser l’impact (raccourcissement effectif du temps nécessaire à la détermination précise de la position de l’appelant) ;

  • Implémenter la visio-régulation grâce à la caméra du téléphone de l’appelant, et en analyser l’impact (améliorer la proportionnalité des moyens mis en œuvre).