search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

Elles font la Culture

Réduire les inégalités de genre dans la culture, en commençant par le secteur de la photographie.

https://www.ellesfontlaculture.beta.gouv.fr/

Car encore aujourd’hui, 58% de femmes sont sur les bancs des écoles contre 35% dans la vie professionnelle.

Les artistes femmes ; évincées des programmations, sous-représentées dans les professions des arts et de la culture, absentes des directions et oubliées du grand récit de la création

L’Effet Mathilda - concept forgé par Margaret Rossier afin de décrire le processus d’invisibilisation le mécanisme de déni et de minimisation de la contribution des personnes de genre féminin aux grandes avancées scientifiques aux Etats-Unis, ne se cantonne pas aux sciences ou à la politique. Il est très présent dans l’art, la création artistique.

La photographie, comme étude de cas et premier terrain d’expérimentation

L’invisibilisation et la sous-représentation des femmes dans le secteur de la photographie participe de plusieurs autres constats; les artistes et professionnels photographes femmes sont :

  • moins exposées
  • moins programmées dans les festivals
  • moins rémunérées (-24%)
  • moins aidées par les bourses et les subventions
  • moins honorées par des prix que leurs homologues de genre masculin.

La mission de l’investigation

Pour répondre et tenter de trouver une solution au problème des inégalités de genre dans la culture, l’art et en particulier de la photographie ; une équipe de 5 personnes a exploré le sujet pendant 9 semaines et expérimentée auprès des parties prenantes concernées, selon la méthode agile des Startups d’Etat de beta.gouv.fr en phase d’investigation.

L’investigation nous a permis d’interroger : photographes, institutions culturelles, expert.e.s et initiatives existantes. Elle a révélé 3 problèmes majeurs :

  • la précarité renforcée,
  • le manque de légitimité ressenti
  • l’absence de ressources éducatives sur les femmes artistes ou l’égalité

Plus précisément : C’est à la fin de la jeune création, vers 35 ans que les femmes commencent à disparaître de la profession. La disparition des aides “jeunes créations”, du réseau des écoles, la pression de la maternité… réduisent leurs commandes et renforcent leur précarité engendrant le cumul d’emploi et la disparition progressive du secteur de la photographie.

Hypothèses de solution :

illustration.

La solution envisagée a donc pour objectif d’aider les femmes à rester dans le secteur de la photographie. L’interface regroupe plusieurs services : simplifier l’accès aux aides financières en valorisant les actions paritaires et dédiées aux femmes (accueil d’enfant en résidence, droits aux congés maternité…) et la mise à disposition de ressources pratiques et éducatives visant à gagner en temps et légitimité dans sa pratique.

  • Dates de l’investigation : env 12 semaines à partir du 05/01/2021
  • Passage en construction le 25 mars 2021
  • Première version du service annoncée lors des Rencontres de la Photographie à Arles en juillet 2021
  • Première version du service présentée le 11 novembre 2021 à Paris Photo

Le site poursuit actuellement sa construction, en recontrant ses utilisatrices pour l’adapter à leurs besoins. illustration entretien.

Vous souhaitez nous aider ? Partager votre experience ? Poser des questions, nous faire part de remarques, suggestions ? N’hésitez pas à nous le faire savoir en nous envoyant un email. Vos retours sont précieux. Nous contacter

L'équipe

Lauriane Fort

Chargée de produit

Laurie Chapotte

Designer & co-animatrice de l'Atelier numérique du ministère de la Culture

Sarah Witt

Chargée de déploiement

Photographe passionnée et engagée, en mission pour Elles Font La Culture