search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

JeSaisFaire

Réconcilier acheteurs et PME avec les marchés publics.

Le produit est en partenariats passés, il n'est pas actuellement accessible au public.
  • Les statistiques d'usage ne sont pas encore disponibles.
  • Le code source n'est pas encore ouvert.
  • Le porteur administratif est Ministère de l'Intérieur.
  • L'incubateur est Lab MI.
  • Contacter l’équipe.

Trop d’achats publics sans publicité

Les agents manquent souvent d’informations précises pour publier un cahier des charges pertinent.

En conséquence, beaucoup renoncent à publier le marché et passent des petites commmandes de gré à gré sans publicité.

Ce problème est d’importance, par exemple 1/3 du budget SIC de la préfecture du 77 est non formalisé, c’est-à-dire qu’il ne passe pas par les marchés public, se privant des bénéfices de la mise en concurrence.

Les agents qui font appel aux marchés publics, faute d’expertise approfondie, se concentrent trop sur le moins-disant et pas assez sur le besoin, que ce soit dans sa qualification ou dans les moyens d’y répondre.

Quand le marché n’est tout bonnement pas déclaré infructueux, il en résulte l’acquisition de services ou de bien peu adaptés au besoin. Ceci génère des avenants, du temps consacré à l’après-vente, et une grande frustration de la part des agents, pour ne pas dire de l’insatisfaction.

En outre, les PME n’accèdent pas suffisamment aux marché publics du fait de risque de flou sur le cahier des charges.

La solution JeSaisFaire

JeSaisFaire facilite la procédure de dialogue compétitif : il permet aux agents de l’administration territoriale de l’Etat d’affiner leur besoin progressivement et aux entreprises de proposer leur méthode de travail grâce à une interface d’échange anonymisée.

Comment cela marche :

  1. l’agent territorial publie un projet de cahier des charges (CCTP cahier des clauses techniques particulières) ;
  2. les entreprises concernées par le domaine et présentes sur le territoire peuvent le consulter et réagir sur des clauses ou sur des critères :
    • soit en proposant des solutions (techniques ou services) ;
    • soit en demandant des clarifications ;
    • soit en proposant des critères ou clauses alternatives ;
  3. les entreprises justifient leurs propositions de modifications et indiquent si le coût évoluerait à la hausse ou à la baisse ;
  4. l’agent territorial peut éventuellement commenter les propositions ;
  5. l’agent territorial peut revoir son CCTP et en publier un nouveau projet ;
  6. le dialogue reprend.

Lorsque l’agent territorial pense que son CCTP est satisfait de son cahier des charges, en concertation avec un acheteur de la Plate-forme régionale des achats de l’État, celui-ci est publié et la procédure du code des marchés publics peut suivre son cours.

Ainsi le CCTP aura bénéficié des expertises présentes sur le territoire, que ce soit dans la qualification du besoin ou dans la réponse à celui-ci, permettant d’avoir des achats plus pertinents.

En outre, cette démarche favorisera l’accès de PME à des marchés mieux cadrés.

Stratégie de déploiement

Suite à la phase d’investigation, l’intrapreneur n’est plus disponible pour poursuivre. Le comité d’investissement a acté l’arrêt de la startup.

L'équipe actuelle

Alexandre Grunt

intrapeneur