search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

Tout est permis

Favoriser l'emploi des jeunes hors agglomération en les aidants à obtenir le permis de conduire

Le produit est en construction, il n'est pas actuellement accessible au public.

Problème visé

Sans permis pas de travail, et sans argent, pas de permis ! Les jeunes sans permis accèdent 2x moins à l’emploi que ceux qui l’ont.

L’emploi des jeunes et la mobilité sont deux enjeux majeurs… et liés :

  • 60,9 % des jeunes en formation sur le Plan Régional de Formation résident en agglomération (Lille, Amiens ou sur le sud de la région…), contre 24,71 % en milieu rural (notamment l’est de la région, sur l’ex bassin minier et Roubaix-Tourcoing ou le Nord du littoral). Les seconds accèdent plus difficilement aux moyens de transports et aux grands pôles d’enseignement régionaux ;
  • Les jeunes des Hauts-de-France ni en emploi, ni en formation, ni en études, représentent près d’un jeune sur quatre, soit 5 points de plus qu’en France métropolitaine (Insee 2015) ;
  • Sur 13 jeunes suivis dans le PLIE SOISSONNAIS, 100% ne sont pas mobiles et n’ont pas le permis de conduire, et 30% ont rencontré des problèmes de financement ;
  • 7 mois après la fin de leurs études, 45 % des jeunes diplômés du CAP qui ont le permis de conduire sont en emploi ou en apprentissage contre 19 % de ceux qui n’ont pas le permis (Enquête IVA sortie scolaire à 7 mois).

Il est difficile de s’y retrouver parmi les aides au permis de conduire et leurs modalités :

  • Des aides nombreuses et souvent territorialisées :
    • par l’Etat (500 € pour les apprentis, aide Pôle Emploi régie au niveau régional et aide soumise au fonds disponibles) ;
    • par la Région avec le prêt de 1000 € (APC) ;
    • par des départements ;
    • par des fonds d’aide aux jeunes ;
    • par des communes pour obtenir une bourse jusqu’à 600€ ;
    • des dispositifs spécifiques comme à Vervins qui a créé un “pass permis” : aide de 600€ en échange d’une mission de 70 heures au bénéfice de la ville ;
    • possibilité pour le jeune de mobiliser son propre Compte Personnel de Formation ;
  • De nombreux jeunes sont en difficulté pour demander ces aides : 91% des dossiers de demande d’aide déposés dans le cadre de l’APC ont été renvoyés pour complément (mai 2020 – source DQP Région Hauts-de-France).

Les 3 principaux impacts pour les jeunes sans permis :

  • Exclusion de nombreux métiers qui requièrent le permis, dont beaucoup en tension (restauration, aide à domicile, technico-commercial, logistique…) ;
  • Difficultés pour le jeune pour accéder à son lieu de travail ou de formation ;
  • Difficultés pour se rendre dans un lieu d’accompagnement pour monter son dossier d’aide.

Hypothèse de solution

Le portail web « Tout est Permis » facilite l’accès au permis de conduire. La première “brique” consiste à regrouper et expliquer clairement tous les dispositifs de financement existants, et orienter le jeune vers les aides auxquelles il a droit de manière automatisée. Nous pouvons également lui apporter une réponse individualisée si nécessaire.

A terme, ce portail pourrait évoluer vers un dispositif global d’aide à la mobilité des jeunes : ajout des aides régionales à la mobilité (ATP, En route vers l’emploi), des aides pour acquérir un véhicule, des autres solutions de mobilité (covoiturage, transports en commun…).

Territoire d’expérimentation

Région Hauts-de-France

L'équipe actuelle