search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

SEPIA

Accélérer les interventions de la police du ciel

Le produit est en construction, il n'est pas encore accessible au public.

Protéger le ciel français

24h/24 et 7j/7, l’Armée de l’air assure une mission de police du ciel en surveillant les 11 000 aéronefs qui transitent quotidiennement par l’espace aérien français. Sa mission : détecter, identifier et si besoin intercepter tout intrus, afin de faire respecter la souveraineté nationale et de défendre notre territoire contre toute menace venant des airs.

Les avions de chasse français sont positionnés dans différentes bases aériennes et sont prêts à décoller à chaque instant pour intervenir. Pour sélectionner quel chasseur doit intervenir, des experts évaluent la situation en fonction des conditions météorologiques, géographiques et tactiques. Mais sachant qu’un avion peut traverser la France métropolitaine en 20 minutes à très grande vitesse, chaque seconde compte quand un événement anormal est détecté.

SEPIA, une aide à la décision

L’idée derrière SEPIA est de fournir aux experts du Centre national des opérations aériennes (CNOA) de Lyon Mont Verdun un outil d’aide à la décision. SEPIA calcule en temps réel les différents scénarios d’intervention pour les aéronefs identifiés, en fonction de divers paramètres, comme la météo.

SEPIA utilise des données open source provenant par exemple d’OpenStreetMap ou de data.gouv.fr afin fournir des informations pertinentes et à jour pour accélérer le temps de réaction de la police du ciel.

Premier décollage

Une première version opérationnelle de SEPIA sera utilisée à titre d’expérimentation en juin pour tester l’outil en conditions réelles au CNOA. De nouvelles fonctionnalités seront ajoutées au fur et à mesure du développement du projet.