search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

ANAIS

Maîtriser notre espace maritime

Contexte

11 millions de km2 : c’est la surface de l’espace maritime français, le deuxième mondial. La Marine travaille à la maîtrise de cet espace, crucial pour notre sécurité nationale, la liberté des mers et la préservation des ressources naturelles. Ce travail passe entre autres par une maîtrise des données maritimes : elles sont massives et augmentent constamment avec la progression des échanges et des activités en mer. En effet, le milieu marin est aussi un océan de données extrêmement variées : données océanographiques, cartographies, météo, transpondeurs des navires, données radar, satellites (radar, image …), données acoustiques, zones de pêches, routes maritimes, …

Problématique

Le projet ANAIS (pour « Analyse des Incohérences de Situation maritime ») vise à mieux agréger les données maritimes pour les traiter plus efficacement. L’objectif est de mieux suivre les multiples activités en mer, et en particulier détecter les comportements de navires suspects ou dangereux afin de décider plus vite et d’intervenir plus efficacement. L’idée est de commencer par travailler sur le flux mondial des positions de navires venant de l’Agence Européenne de Sécurité Maritime, en collaboration avec la direction des Affaires Maritimes. Cette donnée de base sera enrichie tout au long du projet par d’autres sources de données et analysée de plus en plus finement.

Objectifs

Maintenir l’équipe agile au plus près des utilisateurs opérationnels Sécuriser régulièrement les développements pour déployer plus largement Mettre à disposition du monde académique une version allégée d’ANAIS pour approfondir l’algorithmie

Chronologie

Étape 1 (printemps 2019) Maquettes de l’interface.

Étape 2 (été 2019) Première version de l’interface - début d’utilisation opérationnelle par des unités pilotes.

Étape 3 (hiver 2019) Consolidation des alertes - amélioration continue - expérimentation en interadmin.

Étape 4 (été 2020) Couverture mondiale - amélioration continue - apport opérationnel reconnu - augmentation du nombre d’unités et administrations utilisatrices.

Étape 5 (printemps 2021) Intégration de nouveaux algorithmes, mode hors connexion ou sur flux locaux. Sécurisation du projet dans la durée. Maintien de l’apport opérationnel. Nouveaux usages.

Résultats

Apport opérationnel concret et reconnu Expérimentation d’une méthode et d’un outil innovant par la Marine. Enjeux de souveraineté numérique et de développement de l’IA maritime ANAIS est accessible sur invitation à ce lien

L'équipe

Arnaud Ménard

Développeur

Baptiste Fraikin

Responsable SSI

Charles Guenois

Intrapreneur

Romain Perroud

Responbable de la Fabrique numérique 🏭🔢

Et PM à mes heures 😉