France Chaleur Urbaine

Accélérer le raccordement des bâtiments aux réseaux de chaleur

https://france-chaleur-urbaine.beta.gouv.fr/
  • L'équipe est portée par La Fabrique Numérique
  • L'équipe est sponsorisée par Direction régionale et interdépartementale de l’Environnement, de l’Aménagement et des Transports d’Île-de-France , Direction generale de l'Energie et du Climat , Agence De l'Environnement et de Maîtrise de l'Energie
  • Contacter l’équipe.
  • Les statistiques d'usage sont disponibles.
  • Le code source est libre.
  • L’équipe ne communique pas encore sur son budget.
  • Le suivi des bonnes pratiques de ce produit n'est pas encore disponible sur Dashlord.

Encore trop de chauffages collectifs aux énergies fossiles

Face à l’urgence climatique, à la flambée du prix des énergies et aux tensions relatives à l’approvisionnement en énergies fossiles, les réseaux de chaleur constituent une solution de chauffage d’avenir encore sous-exploitée.

Alimentés en moyenne à plus de 60 % par des énergies renouvelables et de récupération locales, les réseaux de chaleur :

  • émettent deux fois moins de gaz à effet de serre qu’un chauffage gaz ou fioul ;
  • présentent des prix compétitifs et plus stables que ceux des autres énergies ;
  • offrent une sécurité d’approvisionnement avec l’exploitation d’énergies locales.

Malgré ces atouts, les réseaux de chaleur demeurent méconnus du grand public, et les démarches pour s’y raccorder le sont encore moins. Par ailleurs, chaque réseau dispose de son propre gestionnaire et de ses propres tarifs, ce qui engendre un réel manque de lisibilité.

Ainsi, lorsque les chaudières existantes arrivent en fin de vie ou que des travaux de rénovation d’immeubles sont prévus, le raccordement à un réseau de chaleur n’est souvent pas envisagé, alors même parfois que le réseau passe au pied de l’immeuble.

La solution France Chaleur Urbaine

France Chaleur Urbaine vise à faciliter et accélérer les raccordements des bâtiments aux réseaux de chaleur.

  • Pour les copropriétaires, et les propriétaires ou gestionnaires de bâtiments tertiaires, France Chaleur Urbaine constitue une plateforme d’informations et de mise en relation directe avec le gestionnaire du réseau local (par exemple pour solliciter un rendez-vous ou un devis) ;
  • Pour les exploitants ou collectivités qui souhaitent agir pour la transition énergétique, France Chaleur Urbaine constitue une plateforme pour valoriser leur réseau de chaleur, pour acquérir de nouveaux prospects et pour accéder à des données sur les potentiels de raccordement sur leur territoire, à l’échelle des bâtiments, via un outil cartographique.

Le service est opérationnel en version beta sur https://france-chaleur-urbaine.beta.gouv.fr/

L’historique du projet

Début 2020, Brigitte Loubet, Conseillère spéciale de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie d’Ile-de-France (DRIEE), est sélectionnée à l’appel à intrapreneurs organisée par la Fabrique Numérique du Ministère de l’Ecologie.

La phase d’investigation démontre par les études et entretiens l’importance de l’enjeu écologique du raccordement aux réseaux de chaleur et les freins au raccordements par les copropriétés. Un premier prototype, initialement appelé “@ChauffageUrbain”, réalisé début 2021 avec des outils low-code, permet de valider le concept auprès de premiers prospects en Ile-de-France.

Ce prototype permet de convaincre un consortium de partenaires (DGEC, ADEME, FNCCR) pour contribuer au développement du produit. Le produit remporte le concours Fast de la DINUM en mars 2021 en vue d’accélérer le déploiement.

Une nouvelle version du site est mise en ligne fin juillet 2021.

Actuellement, Florence Lévy (service Energie et bâtiment, DRIEAT - ex DRIEE) assure le rôle d’intrapreneur du projet. Thomas Bouyer, chef du service Energie et bâtiment, en est le sponsor de proximité.

Le changement de nom en “France Chaleur Urbaine” traduit la dimension nationale de la vision.

Stratégie

France Chaleur Urbaine a l’objectif de déployer le service au niveau national avec :

  • la prospection de copropriétaires et propriétaires/gestionnaires de bâtiments tertiaires potentiellement intéressés pour se raccorder ;
  • la mise en place de partenariats avec des collectivités et exploitants, utilisant le service et s’en faisant le relais ;
  • l’extension de la cartographie à l’échelle nationale (actuellement limitée à l’Ile-de-France) ;
  • des nouvelles fonctionnalités (pour les copropriétés prospects, les opérateurs, les ambassadeurs) ;
  • l’animation d’un consortium de partenaires publics et privés.

Le raccordement à un réseau de chaleur nécessitant un temps relativement long (plusieurs mois), nous estimons l’impact par le nombre de demandes de contact reçues et transférées aux gestionnaires des réseaux, et par le nombre de collectivités et exploitants partenaires du service. La quantité de CO2 évitée par les raccordements à l’étude sera également évaluée.

L'équipe

Axel Benoist

Chargé de déploiement

Chargé de mission en charge du développement des énergies renouvelables

Florence LEVY

Intrapreneur

John Labuzan 🌞

Product Owner, UX design & Growth

Product design, Marketing digital, SEO, SEA, TikTok 🤘

Nicolas KOKLA

Lead developer JavaScript

{\ Mindset: ‘Coding better, harder, faster’,\ hobby: ‘Gamer better, harder, faster’}

Sébastien Wamster

Géomaticien

Géomatique, Sig, Cartographie, Urbanisme, Dataviz

Thomas Bouyer

Sponsor de proximité

Chef du service Energie & Bâtiment à la DRIEAT