Collectif Objets

Recenser les objets monuments historiques pour mieux les protéger

https://collectif-objets.beta.gouv.fr/

Soutenir les communes dans la préservation de leur patrimoine

Des tapisseries de la cathédrale de Langres à la machine à vapeur d’Arc-en-Barrois, en passant par les statues de Vierge à l’Enfant dans nos églises de campagne, plus de 260 000 objets monuments historiques sont disséminés dans toute la France.

Ces objets font partie intégrante de notre patrimoine et témoignent de notre histoire.

L’Etat se fixe pour objectif de les récoler tous les cinq ans afin d’assurer la pérennité de ce patrimoine et sa transmission aux générations futures. 250 conservatrices et conservateurs sont mobilisés dans cette tâche.

💡Le récolement des objets protégés au titre des monuments historiques (classés ou inscrits) est un inventaire in situ, qui consiste à vérifier la présence de l’objet et à contrôler son état de conservation. En lien avec les conservateurs des antiquités et objets d’arts, il peut être décidé de programmer des travaux de restauration ou la mise en place d’actions de conservation préventives.

Le récolement, c’est la base de notre travail en ce qui concerne les objets […]. Ce n’est pas une fin en soi, mais c’est ce qui nous permet d’engager le dialogue avec un propriétaire, d’identifier des objets à protéger, de proposer des projets de sécurisation, d’entretien, de restauration…” Romuald Goudeseune, Conservateur des monuments historiques

Malheureusement, par manque de temps et de moyens, moins de 15% des objets protégés à récoler chaque année le sont effectivement.

La tâche est en effet colossale sachant que trois commune sur quatre abritent des objets protégés (inscrits ou classés), ce qui représente plus de 20 000 propriétaires !

Cette absence de suivi régulier génère une lente déperdition de ce patrimoine. Les objets sont menacés par l’oubli, sont détériorés par des restaurations hasardeuses ou encore dérobés…

Faciliter le dialogue entre les communes propriétaires et les conservateurs

Collectif Objets veut répondre à ce défi en donnant aux communes les moyens de s’investir dans la protection de leur patrimoine en :

  • Leur permettant de (re)découvrir leurs objets monuments historiques - bien souvent, les communes ne savent pas qu’elles abritent des objets protégés !
  • Les mettant en relation avec les conservatrices et conservateurs de leur département pour qu’elles identifient leur interlocuteur dédié sur ces questions ;
  • Les accompagnant dans leurs projets de restauration et d’entretien le cas échéant.

Les communes propriétaires sont invitées à recenser leurs objets protégés sur la plateforme numérique Collectif Objets. C’est-à-dire vérifier leur présence, constater leur état sanitaire (à l’aide d’un questionnaire) et les photographier.

Partant de ces informations, les conservateurs peuvent alors prendre contact avec les communes pour les guider dans la protection et la mise en valeur de leur patrimoine : projets de restauration, de sécurisation…

En assurant la collecte régulière et centralisées des données, Collectif Objets permet aux conservateurs d’avoir une vision globale du parc mobilier et de prioriser leurs actions.

Déjà plus de 3600 objets recensés dans 450 communes !

Depuis le lancement de Collectif Objets fin 2021, plus d’une dizaine de campagnes de recensement ont été menées dans toute la France - du Grand Est à l’Occitanie, en passant par la Bourgogne-Franche-Comté !

Une première campagne de recensement pilote a ainsi été lancée en Haute-Marne en octobre 2021, puis successivement dans neuf autres départements, ce qui nous a permis d’améliorer le dispositif et d’automatiser progressivement le lancement de ces campagnes.

Avec plus de 3000 objets recensés et 500 communes participantes lors de cette phase de lancement (35% de taux de participation), Collectif Objets ambitionne désormais un déploiement national avec l’objectif de récoler les 260 000 objets protégés d’ici à 2027 (lien vers notre page statistiques).

Lauréate du Fonds d’accélération des Startups d’Etat et de le Territoire (FAST) en septembre 2022, Collectif Objets se fixe comme objectifs pour les 6 prochains mois :

  • Que 95% des objets signalés comme étant prioritaires - mauvais état de conservation ou disparus - soient pris en charge par les conservatrices et conservateurs au plus tard 3 mois après la fin de la campagne de recensement (dans 80% des départements concernés).
  • Soit 800 objets prioritaires analysés au global à fin janvier 2023 (x10).

→ Si vous êtes êtes intéressé.e par notre démarche et souhaitez y prendre part, vous pouvez nous écrire à : collectifobjets@beta.gouv.fr

L'équipe

Elsa Le Duigou

Chargée de déploiement

Enora Bulting

Designer transverse

Designer UX/UI

Fantine Monot

Chargée de déploiement

Mael Inizan

Coach & Designer de service

Depuis +10 ans, j’aide les organisations et les équipes projets à mieux comprendre leurs challenges et à saisir des opportunités pour délivrer de la valeur à leur business, à leurs utilisateurs et à leur collaborateurs.

Raphaelle Neyton

Coach

Designer au service de projets à impact

Romuald Goudeseune

Intrapreneur

Sybille de La Raudière

Chargée de déploiement