search mail facebook github rss twitter google + cross linkedin

Plateforme Ouverte du Patrimoine

Valoriser notre patrimoine culturel auprès du plus grand nombre

Le produit est en consolidation, il est disponible sur https://pop.culture.gouv.fr/.

Le patrimoine est l’affaire de tous : vers une Plateforme Ouverte du Patrimoine (POP)

« Rendre accessibles au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France », voilà en substance la mission du Ministère de la Culture. L’une des manières d’y parvenir a été de mettre en ligne ses bases de données dès les années 90. En donnant accès aux informations de référence produites ou collectées par ses services sur des sujets aussi variés que la peinture, les manuscrits, les monuments, l’architecture, la photographie.

POP propose de faire des données patrimoniales un bien commun, facile d’accès et d’utilisation.

Pour cela, POP permet aux professionnels de constituer et de maintenir un réservoir d’informations certifiées par les services de l’État à travers des outils interopérables et simples d’utilisation. Il permet également la libre consultation de l’ensemble des ressources textuelles et photographiques ainsi que leur réutilisation par d’autres applications grâce à un partage, total ou partiel, en open data.

Parce qu’une base de données n’est jamais parfaite ni achevée, POP souhaite élargir le cercle des contributeurs à ces bases. La plateforme offre la possibilité de contacter tous les services producteurs de données, et de proposer des améliorations, des corrections et des enrichissements.

Réintégration de la Startup d’Etat au sein du Ministère de la Culture

En moins de 12 mois l’équipe POP a bâti la nouvelle plateforme de consultation des données patrimoniales du Ministère de la Culture, recensant plus de 3,2 millions d’oeuvres. A juin 2019, plus de 180 agents du Ministère, des collectivités territoriales ou encore des musées de France alimentent couramment la Plateforme Ouverte du Patrimoine pour servir les 25 000 usagers mensuels du grand public et de la communauté professionnelle et scientifique.

Au-delà de la mise à disposition pour le grand public et les agents de moyens numériques actualisés, la Startup d’Etat POP a permis à la direction générale du Patrimoine d’améliorer ses modes opératoires et, pour certains services, accroître significativement leurs capacités de traitement et leurs champs d’actions.

Fort du succès unanime de la Startup d’Etat POP, et eu égard à l’importance de la plateforme dans les activités de la DGP, il a été décidé de rapatrier la plateforme POP au sein du Ministère de la Culture, dès septembre 2019. Les équipes ministérielles assureront les futurs développements de la plateforme POP.

Derrière cette réussite se trouvent néanmoins de précieux enseignements pour améliorer notre démarche : Nous n’avons pas réussi à aligner tous les points de vue sur la finalité de POP - i.e. valoriser et rendre accessible au plus grand nombre le patrimoine de la France. De plus amples efforts de familiarisation à la méthode Startup d’Etat, notamment à l’endroit des directions d’administration centrales, auraient permis à l’équipe d’aller plus loin dans le déploiement de la POP. L’absence de sponsor interne et le manque de légitimité ressenti par l’intrapreneur a limité les ambitions de la Startup Nous avons sous-estimé la complexité juridiques sur la réutilisation des données, au sein même du “Ministère des Droits d’Auteur”, ce qui nous a privé d’opportunités de mieux distribuer les données et de toucher plus d’usagers.

La plateforme ouverte du Patrimoine est accessible au lien suivant : https://www.pop.culture.gouv.fr/

Le code source publié ici fera l’objet de mises à jour jusqu’à septembre 2019 et nous ne connaissons pas à ce stade les intentions du Ministère de la Culture de publier les évolutions sous licence libre.

(Source de l’image d’en-tête:François Bernardin )