Immersion facilitée

Augmenter le nombre d'immersions professionnelles pour les personnes éloignées de l'emploi

https://immersion-facile.beta.gouv.fr/

Le problème :

L’immersion professionnelle ou période de mise en situation professionnelle (PMSMP) a été créée en 2014 pour permettre à toute personne en recherche d’emploi ou tout actif occupé de vérifier qu’un métier lui convient afin de sécuriser son projet d’orientation professionnelle. C’est un levier puissant de retour à l’emploi utilisé par les prescripteurs pour aider les usagers à s’orienter, valider une piste professionnelle ou une formation, ou concrétiser un projet d’insertion.

Aujourd’hui, à peine 350 000 immersions professionnelles par an sont réalisées. Quand elles le sont, le bilan qui en est tiré est peu et mal capitalisé. Il est, de ce fait, souvent oublié dans la suite du parcours du bénéficiaire.

Pourquoi si peu d’immersions ?

Parce que les personnes qui cherchent à faire une immersion n’ont pas un outil à leur disposition leur permettant d’identifier des entreprises où s’adresser. Parce que le process administratif pour avoir l’accord de faire une immersion est lourd et chronophage. Les conseillers des missions locales ou de Pôle emploi demandent un délai minimal de 15 jours entre l’envoi d’une demande et la date de démarrage d’une immersion. Des prescripteurs exigent encore la transmission en mains propres du CERFA de la convention avec signatures originales des parties et cachet de l’entreprise. Résultats, des délais très longs pour des immersions d’une durée courte, des déplacements et des abandons avant le démarrage de l’immersion.

Pourquoi les évaluations sont si mal capitalisées ?

Parce qu’il existe autant de formes de bilan qu’il y a de structures accompagnantes. Qu’il s’agit le plus souvent d’une fiche papier à compléter et à renvoyer par mail et que le bilan est trop peu souvent saisi dans le dossier de la personne concernée.

La solution :

Mettre à disposition des acteurs de l’orientation et de l’insertion professionnelle un commun numérique, “l’immersion facilitée.” Ce commun proposera : 1/ La dématérialisation de la convention et, à terme, du bilan,

2/ une base entreprises immersions construite sur un annuaire d’entreprises accueillantes, volontaires pour accueillir en immersion professionnelle sur leurs métiers et s’engageant à répondre aux demandes des utilisateurs.

Cette base entreprise est enrichie par l’appel à des bases existantes (La Bonne Boîte, les emplois de l’inclusion …) de façon à pouvoir suggérer des entreprises à contacter partout en France et quel que soit le métier recherché. L’objectif est à terme de n’avoir plus besoin d’appeler ces bases complémentaires. La base entreprise pourra activer des filtres anti abus (saisonnalité, risque AT…) La base est accessible grâce à un moteur de recherche et un parcours utilisateur simple jusqu’au démarrage de la PMSMP

3/ Un parcours d’accès à l’immersion pouvant être utilisé tel quel ou adapté à un site existant.

Les résultats attendus :

un nombre croissant d’immersions réalisées en année pleine. une baisse significative du délai de validation une baisse significative du délai de démarrage d’une immersion une baisse significative du taux d’annulation ante immersion l’intégration systématique du bilan d’une immersion dans le dossier du bénéficiaire

L'équipe

Benjamin Bohec

Développeur

Développeur TS Fullstack. ATDD / Architecture Hexagonale

Caroline Wengerow

Chargée de déploiement

Dessimira Manolova

UX Designer

Jérôme Burkard

Développeur

Développeur typescript

Jessica CELESTE

Chargée de déploiement

Nastassia Rodriguez

chargée de déploiement

Raphaël Pierquin

Coach et accoucheur de papillons

Coach des startups, des papillons et des abeilles aux pieds libres.

Raphaëlle Bertrand-Lalo

Développeuse / Data-Scientist

[Développeuse/Data-Scientist] Python, Typescript, TDD, Clean-Archi, Open-Source. Aime la grimpe, le surf, les données, et le code à quatre mains !

Romain Cambonie

Développeur

Développeur le jour, développeur la nuit, Ops les weekends et jours fériés.

Selma Ben Hassen

Chargée de déploiement