Recosanté

Réduire l’exposition aux facteurs environnementaux nocifs pour la santé

https://recosante.beta.gouv.fr/
  • L'équipe est portée par L'Incubateur de Services Numériques (DINUM)
  • L'équipe est sponsorisée par Direction generale de la sante , Direction générale de la Prévention des risques
  • Contacter l’équipe.
  • Les statistiques d'usage sont disponibles.
  • Le code source est libre.
  • L’équipe ne communique pas encore sur son budget.
  • Le statut d'accessibilité du produit est : non-conforme
  • L'équipe n'a pas encore réalisé ou publié son atelier d'analyse de risques.
  • Le suivi des bonnes pratiques de ce produit est disponible sur Dashlord.

Contexte

Les enjeux santé-environnement

En France, les causes environnementales sont directement responsables d’environ 14 % de la mortalité en France d’après une étude de l’OMS parue en 2006.

Si la majorité des données environnementales sont ouvertes, elles ne sont pas rendues accessibles et compréhensibles au sein d’un outil unique et simple d’utilisation pour les citoyens.

Par ailleurs, les comportements à adopter pour limiter les impacts de l’environnement sur la santé ne sont pas toujours connus.

Le cadre légal et administratif

Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d’accéder aux informations relatives à l’environnement (Charte de l’environnement, article 7).

C’est sur cette base que s’inscrit le service Recosanté pour permettre à tous de connaître son environnement et d’agir pour sa santé.

La construction de ce service s’inscrit également dans le 4e Plan National Santé-Environnement, co-piloté par les ministères chargés de l’environnement et de la santé.

Notre approche

Partir du problème

Les services construits au sein du programme beta.gouv ont un objectif : proposer une solution à un problème exprimé par la population.

L’équipe Recosanté a réalisé plus de 50 entretiens qualitatifs avec des catégories de population différentes, à la recherche de personnes directement impactées par la qualité de l’air (qui a été la première thématique explorée par l’équipe).

C’est avec des personnes sensibles, et notamment atteintes de pathologies respiratoires, que le problème a été identifié et formulé :

En tant que personne directement affectée par la qualité de l’air, je ne sais pas comment adapter mon comportement pour me protéger des impacts de la qualité de l’air sur ma santé.

Tester des solutions

Afin de trouver la meilleure solution à ce problème, plusieurs supports et formats ont été testés en lien avec les utilisateurs du service.

Le service numérique

Sur la base des itérations avec les utilisateurs, Recosanté propose aujourd’hui un service d’information sur la santé environnement organisé en trois supports :

  1. Un tableau de bord accessible en ligne qui permet d’accéder aux indicateurs environnementaux pour une commune choisie, et aux recommandations de comportement liées à ces indicateurs.
  2. Un service d’abonnement aux indicateurs environnementaux, par mail ou par notification.
  3. Un parcours de sensibilisation à la santé environnement via des lettres d’information hebdomadaires qui propose d’approfondir des thématiques spécifiques (liens entre la pollution de l’air et la santé, exposition aux rayons UV, etc.).

Aujourd’hui, les données intégrées au service sont :

  • L’indice national de qualité de l’air ATMO, mesuré par les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air.
  • Le risque d’allergie d’exposition aux pollens, mesuré par le réseau national de surveillance aérobiologique.
  • Le potentiel radon d’une commune, mesurée par l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.
  • La vigilance météo, transmise par Météo France.
  • L’indice UV, transmis par Météo France.

L’ensemble des recommandations diffusées sont issues de sources officielles telles que le ministère de la Santé, l’ADEME, l’OQAI, le RNSA, etc. Par ailleurs, les contenus de prévention et de sensibilisation sont conçus en lien avec Santé publique France.

Calendrier

  • Janvier 2020 : phase d’investigation
  • Avril 2020 : première phase de construction et recrutement de l’équipe
  • Novembre 2020 : deuxième phase de construction
  • Juin 2021 : première phase d’accélération
  • Février 2022 : deuxième phase d’accélération

L'équipe

Anne Poirot

Chargée de produit

Emilien Guillemot

Chargé de déploiement

Florian Panchout

Développeur

Franck Coufourier

Développeur

Ishan Bhojwani

Co-animateur de beta.gouv.fr

Marine Purson

intrapreneure au sein du ministère de la Transition écologique

Pierre Rousseau

Chargé de déploiement

Vincent Lara

Développeur

Aide à construire les infrastructures numériques publiques de demain.