Lauréat FAST

ma cantine

Accompagner les acteurs de la restauration collective pour proposer une alimentation de qualité, saine et durable

ma-cantine.agriculture.gouv.fr

Contexte et enjeux

15 millions de Français prennent chaque jour au moins un repas hors de leur domicile, dont plus de la moitié en restauration collective. Cette spécificité française fait de la restauration collective un passage obligé pour de nombreux français. Au total, ce sont près de 100 000 structures de restauration collective, publiques ou privées, qui distribuent plus de 3,5 milliards de repas par an. Compte tenu de l’importance de ce secteur, il est essentiel d’en faire un levier de premier plan dans la transformation de notre modèle alimentaire.

La restauration collective est un levier puissant pour faire évoluer les pratiques alimentaires, réduire les inégalités et recréer de la valeur ajoutée pour les filières de qualité, notamment l’agriculture biologique.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme National de l’Alimentation, piloté par le Ministère en charge de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Afin d’accompagner les acteurs de la restauration collective dans la mise en œuvre des dispositions des lois EGAlim et Climat et résilience, d’informer les citoyens sur la qualité et la durabilité de leur alimentation en restauration collective et d’assurer le suivi des objectifs d’une politique prioritaire du gouvernement, la DGAL a créé le service numérique « ma cantine » selon la méthode de start-up avec l’accompagnement de la DINUM.

Comme toutes les start-up d‘Etat, l’ambition de ce service numérique, au-delà du reporting pour que l’administration puisse elle-même satisfaire ses obligations réglementaires, est de contribuer à la transition alimentaire en restauration collective avec la recherche d’impacts dans ce secteur, à savoir une modification des pratiques des gestionnaires de cantines (stratégie d’achat des denrées, diversification des sources de protéines, fonctionnement plus durable avec moins de gaspillage alimentaire, moins d’utilisation de plastique…). Ces impacts doivent permettre de faire évoluer les modes de productions agricoles et les comportements alimentaires (plus de qualité et de durabilité), la demande tirant l’offre alimentaire mais restent dépendant aussi d’autres facteurs plus ou moins maitrisables, tels que les prix (inflation), l’organisation des structures alimentaires (producteurs, grossistes, gestionnaires, consommateurs) et l’éducation alimentaire au sens large.

Les lois EGAlim et Climat et résilience imposent des changements majeurs aux acteurs du secteur de la restauration collective, avec, pour les gestionnaires en particulier, des objectifs extrêmement ambitieux, sans pour autant prévoir ni contrôles, ni sanctions. Le parti pris du développement de « ma cantine » est donc tout naturellement aligné avec le mode start-up d’Etat qui cherche avant tout à apporter de la valeur ajoutée à des utilisateurs, des gestionnaires de cantines, c’est-à-dire de l’accompagnement et des services, afin de les amener à adhérer à cette transition et progresser vers ces objectifs.

Ainsi, l’enjeu principal pour la plateforme « ma cantine » reste de poursuivre sa croissance (nombre d’utilisateurs), dans tous les secteurs de la restauration collective et particulièrement pour le périmètre « Services publics écoresponsables », en proposant des services aux utilisateurs et gestionnaires qui vont permettre d’avoir les impacts recherchés à terme. Il s’agit aussi de conserver l’essence d’une start-up d’Etat dans la trajectoire de pérennisation de la plateforme pour maintenir un service public innovant et transformer les organisations de l’administration. Ainsi, un facteur de réussite de la pérennisation de « ma cantine » sera son intégration dans un nouvel environnement numérique au MASA en relation avec la création d’un incubateur et l’apport de nouvelles compétences numériques.

“Mieux manger de la crèche à l’EHPAD” : ma-cantine, plateforme nationale pour une transition alimentaire en restauration collective

** 3 objectifs :

  1. Accompagner la transformation des pratiques en outillant les gestionnaires pour le pilotage de leurs achats, le suivi et la réduction du gaspillage,..
  2. Permettre une fluidification des remontées de données quanti et qualitatives pour objectiver les avancées du secteur et aider le pilotage de la politique publique
  3. Accroître la transparence et la communication aux convives du secteur **

pour répondre à ces objectifs, les fonctionnalités et servis rendus sont nombreux et en évolution constante :

  • Accompagnement pour comprendre les obligations légales (EGalim, Anti-gaspillage, Climat et Résilience)
  • Outils pratiques de pilotage et gestion (autodiagnostic, suivi des achats, calculette de scores EGalim, etc.)
  • Supports de communication et d’information pour valoriser les initiatives auprès des convives
  • Accès aux guides et documents du Conseil national de la restauration collective (CNRC)
  • Outil de déclaration annuelle de la valeur des aliments achetés pour le suivi des objectifs légaux

La plateforme vise à répondre aux besoins des utilisateurs de manière inclusive. Elle propose un dispositif de bêta-testeurs pour l’amélioration continue.

En chiffres :

  • 38 374 : nombre de cantines inscrites, soit près de 50% du volume total estimé des établissements
  • 10k : le nombre de sites de restauration ayant remonté leurs données d’approvisionnement dans cet échantillon, une part de produits bio estimée à 13% en moyenne en 2022

Pour plus d’informations, consulter le rapport annuel 2023 Pour plus d’informations, consulter le rapport annuel 2023 ou les statistiques de la plateforme

Vous souhaitez nous aider, participer à ce produit ?

Que vous soyez un acteur de la restauration collective, un·e convive ou simplement curieux·se, vos retours et avis sont toujours bons à prendre et nous serions ravi·e·s d’échanger avec vous ! N’hésitez pas à nous contacter via notre adresse de contact : contact@egalim.beta.gouv.fr !

ma cantine est portée par L'Incubateur du Ministère de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire.

Ce service numérique est sponsorisé par Direction générale de l'alimentation

Contacter l'équipe.

Indicateurs de qualité
  • Accessibilité : partiellement conforme
  • Sécurité : niveau inconnu
  • Bonnes pratiques : non suivies

En savoir plus sur nos indicateurs

En quelques dates

Investigation
1er septembre 2020
Construction
29 octobre 2020
Accélération
1er janvier 2022
Transfert
Pérennisé

L'équipe

Alejandro Mantecon Guillen

Développeur

Arthur Klein

Coach

Designer et coach

Forster Groux

Développeur

Développeur passionné d’agilité et d’horizontalité

Gauthier Nadaud

Expert Fonds d'Acceleration des Startups d'Etat et de Territoire (FAST)

Expert FAST à la DINUM // ex CEO & Founder d’une startup d’objets connectés (Smiirl).

Greta Beltchika

Chargée de déploiement

Helen Root

Développeuse

Mathilde Charras

Lead chargée de déploiement

Chargée de déploiement, de communauté, de support utilisateur, j’adore et écouter les gens, se plaindre au sujet d’un bug ou raconter leur vie autour d’un verre !

Paul-Elie Vallée

Développement

En deuxième année d’école d’ingénieur à l’ENSIMAG, j’ai reçu une formation en informatique assez généraliste, qui m’a apporté des connaissances aussi bien en très bas niveau (architecture, conception de processeur, C) qu’en haut niveau (python et dev web)

Pauline EYHERABIDE

Chargée de déploiement

Quentin Loridant

Data engineer

Data Engineer Associé chez multi.coop

Thomas Dauvet

Product Owner

Product Manager Owner

Valérie Merle

Intrapreneuse